Recherche – Action – Développement

MCMA

Le projet de Renforcement de la Résilience des Communes au sud du Bénin face aux changements climatiques «Mieux Comprendre, Mieux s’Adapter» vise à contribuer à une meilleure adaptation des populations et acteurs locaux aux Changements Climatiques (CC) à Dangbo et Ouidah au Sud du Bénin notamment en améliorant certaines pratiques agricoles des agricultrices et agriculteurs afin de favoriser leur adaptation aux changements climatiques présents et futurs ;

A cet effet, le Centre de Recherche et d’Expertise pour le Développement Local (CREDEL) en consortium avec L’ONG Initiatives pour un Développement Intégré Durable (IDID) avec l’appui de OXFAM ont reçu un financement du Programme de Coopération Climatique Internationale du Ministère Canadien du Développement Durable pour la mise en œuvre dudit projet.

Pour l’exécution de ce projet, CREDEL ONG menera ses activités à Ouidah.

L’objectif global du projet est de contribuer à une adaptation accrue des agriculteurs-trices et acteurs locaux des communes de Ouidah et de Dangbo face aux changements climatiques.

La première activité menée, concerne l’atelier d’Analyse Participative des Risques et de Vulnérabilités dont l’objectif est de renforcer les capacités des membres des instances communales, départementales et nationales sur les Changements Climatiques et de définir de façon participative avec les agriculteurs et acteurs locaux, les risques et les impacts des Changements Climatiques, prioritairement sur les filières ciblés par le projet et d’identifier les stratégies d’adaptation liées à ces risques.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet il a été réalisé une étude de genre et de vulnérabilités climatiques de quatre (04) filières dans les communes de Ouidah et de Dangbo.

L’objectif est de réaliser une étude filières qui intègrent une analyse de la vulnérabilité climatique, une analyse de genre et de pouvoir, une analyse de vulnérabilité différentielle des femmes ainsi que des pistes de solutions et recommandations en termes de préparation et d’adaptation aux changements climatiques ainsi qu’en matière d’équité et d’inclusion des femmes  pour chaque filière agricole (mais, manioc, riz et maraîchage).

Télécharger le Prospectus dudit Projet

Compte Rendu 1ère sensibilisation

Compte Rendu 2ème sensibilisation Gakpé

Compte Rendu 3ème sensibilisation Manioc

Compte Rendu Sensibilisation globale

DERICC

Le Bénin est fortement affecté par les Changements Climatiques. La situation est particulièrement difficile pour les femmes, surtout les femmes rurales et périurbaines aux ressources limitées, qui subissent davantage les contrecoups et les répercussions des changements climatiques que les hommes. Outre les femmes, il existe également d’autres groupes vulnérables comme les personnes âgées et les handicapées. Ainsi, les femmes rurales et péri-urbaines paraissent les plus exposés aux effets des changements climatiques et des catastrophes. Cependant, elles ont des capacités techniques dont l’exploitation judicieuse contribuera à accroitre le développement économique et social.

C’est ainsi que dans le cadre de la mise en œuvre du projet Développement d’une Résilience Inclusive aux Changements Climatiques et aux Catastrophes au Bénin (Projet DERICC-Benin), des activités ont été menées depuis le début du projet jusqu’à ce jour. Il s’agit en général de la mise en place de structures de gestion du projet, du recrutement des animateurs du projet, de la participation aux différentes formations organisées par les partenaires, etc…

PNASI

Afin d’accroître le taux de scolarisation des enfants en milieux ruraux et leurs permettre d’exceller dans les études, le gouvernement a inséré un volet social important dans son programme d’action à travers la mise en œuvre du Programme National d’Alimentation Scolaire Intégré (PNASI). Ce programme, non seulement permet de maintenir les enfants dans le système éducatif mais également de lutter contre la faim. Permet-il aussi aux enfants d’être toujours en bonne santé et contribue-t-il par ailleurs à réduire l’écart de scolarisation qui existe entre les filles et les garçons. La mise en œuvre de cet important programme a été confiée au PAM fort de son expertise dans le domaine. Ce dernier a contractualisé avec les ONG dont CREDEL (depuis la rentée scolaire 2018-2019) qui ont reçu la mission de faire le suivi de la gestion des cantines scolaires et l’intermédiation communautaire au niveau des communautés des écoles bénéficiaires des cantines.

Télécharger le Document Descriptif

GIRE

Au nombre des ressources les plus impactées par les changements climatiques au sud du Sahara figurent en bonne position les ressources en eau. Au Bénin, les inondations (et en particulier les inondations extrêmes de 2010) sont identifiées comme un enjeu important dans le Plan d’Action National de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PANGIRE), dont l’objectif général est d’« optimiser le bien-être économique et social des populations de manière équitable et sans compromettre la durabilité des écosystèmes vitaux».

Ce projet contribue donc à ce que les populations pauvres et vulnérables, vivants dans le Delta de l’Ouémé, bénéficient de la mise en œuvre de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau, en visant la réduction des effets des inondations grâce à la mise en place d’un mécanisme adéquat.

L’objectif global du projet « Opérationnalisation de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) par un Système de Paiement pour Services Ecosystémiques (PSE) dans la Basse et Moyenne Vallée de l’Ouémé (OmiDelta ANE GIRE-PSE) est de contribuer à ce que les populations pauvres et vulnérables vivant dans le Delta de l’Ouémé bénéficient de la mise en œuvre de la GIRE. Les actions du projet s’intègrent dans l’Objectif Stratégique (OS) 3 de la 2ème phase du PANGIRE à travers l’opérationnalisation au niveau communautaire du cadre de gestion intégrée des ressources en eau et la promotion de la valorisation de l’eau dans la Basse et Moyenne Vallée de l’Ouerne (BMVO).

Pendant que le projet suit son cours, plusieurs activités ont été ménées

© CREDEL Bénin 2020.Conçu Par |BMoney4All. .

VISION: Un monde inclusif et des modes de vie respectueux de l’environnement et résilients aux changements climatiques au sein des communautés locales.
MISSION: Accompagner les communautés à la base et les personnes vulnérables dans le processus de développement durable.
STRATÉGIE D’INTERVENTION : La valorisation des connaissances endogènes, la vulgarisation des résultats de recherche, le transfert de technologie et le renforcement des capacités des communautés à la base et des personnes vulnérables pour mieux faire face aux différents risques climatiques, aux problèmes d’environnement et autres obstacles qui freinent le développement à la base.

Découvrir
X