World Clean Up Day 2018

World Clean Up Day 2018

JUSTIFICATION

 

 

 

Le projet de Renforcement de la Résilience des Communes au sud du Bénin face aux changements climatiques «Mieux Comprendre, Mieux s’Adapter» vise à contribuer à une meilleure adaptation des populations et acteurs locaux aux Changements Climatiques (CC) à Dangbo et Ouidah au Sud du Bénin notamment en : – améliorant certaines pratiques agricoles des agricultrices et agriculteurs afin de favoriser leur adaptation aux changements climatiques présents et futurs ; – contribuant, avec les acteurs locaux dont les autorités communales, départementales et nationales, à une meilleure planification de mesures pour l’adaptation aux changements climatiques et la gestion des risques climatiques afin de minimiser les impacts des CC changements climatiques sur les populations les plus vulnérables, particulièrement les femmes rurales. Les aléas du climat les plus importants dans la région d’intervention, et cela, en termes de fréquence, d’intensité et de probabilité sont, en ordre d’importance, les inondations, la variation dans le régime pluviométrique, la sécheresse et l’augmentation de la température (Oxfam, 2018, Plan de contingence communal [PCC] Dangbo, et PCC Ouidah). À Dangbo, comme à Ouidah, les terres cultivables souffrent de dégradation et d’épuisement dus, notamment, aux mauvaises pratiques culturales telles que l’agriculture sur brûlis (APVC, 2018, PDC Dangbo).

 

 

 

La raison d’être du présent projet est de répondre aux problématiques d’adaptation aux impacts des Changements Climatiques et de gestion des risques climatiques dans le secteur agricole en renforçant les capacités des acteurs et actrices considérées comme étant les plus vulnérables face aux CC dans ces communes, à savoir, les agriculteurs et les agricultrices ainsi que des parties prenantes communales, départementales et nationales.

 

 

 

L’OBJECTIF GLOBAL DU PROJET

 

 

 

Le projet vise à contribuer à une meilleure adaptation des populations et acteurs locaux aux changements climatiques (CC) par  l’amélioration de certaines pratiques agricoles des agricultrices et agriculteurs et la contribution, avec les acteurs locaux dont les autorités communales, départementales et nationales, à une meilleure planification des mesures pour l’adaptation aux changements climatiques et la gestion des risques climatiques afin de minimiser les impacts des acteurs particulièrement les femmes rurales.

 

 

 

OBJECTIFS SPECIFIQUES

 

 

 

O1: Faire connaitre aux  agricultrices et agriculteurs des communes ciblées, particulièrement des femmes, la notion des changements climatiques et ses impacts

 

 

 

O2: Améliorer les capacités des agricultrices et agriculteurs des communes ciblées, particulièrement les femmes et les jeunes, à utiliser des techniques agricoles adaptées aux CC

 

 

 

O3: Renforcer l’habileté des acteurs locaux, incluant les autorités communales, les femmes, les hommes et les jeunes, à agir pour améliorer la résilience des communes de Dangbo et Ouidah

R4: Amener les autorités départementales et nationales à prendre des décisions favorisant l’adaptation aux CC et l’amélioration de la résilience des communes

STRATEGIE DE MISE EN OEUVRE
Les actions du projet visent spécifiquement l’intégration du genre dans un ensemble d’activités. Cette stratégie intègre à la fois des actions spécifiques et des stratégies transversales du genre. En plus des actions, les capacités des partenaires seront renforcées en faveur de l’égalité en leur permettant une compréhension raffinée des réalités vécues par les hommes et les femmes travaillant dans le secteur agricole et en leur permettant de constater, lors du suivi et de l’évaluation, le potentiel de réduction des inégalités porté par les interventions de développement

RESULTATS ATTENDUS

 

R1: Connaissances accrues des agricultrices et agriculteurs des communes ciblées, particulièrement des femmes, quant aux changements climatiques et à ses impacts ;

 

R2: Capacités améliorées des agricultrices et agriculteurs des communes ciblées, particulièrement les femmes et les jeunes, à utiliser des techniques agricoles adaptées aux CC ;

R3: Habiletés accrues des acteurs locaux, incluant les autorités communales, les femmes, les hommes et les jeunes, à agir pour améliorer la résilience des communes de Dangbo et Ouidah ;

R4: Connaissances accrues des autorités départementales et nationales leur permettant de prendre des décisions favorisant l’adaptation aux CC et l’amélioration de la résilience des communes.